Avec le leadership du DG Miguel Kashal à l’ARSP: Les actionnaires congolais récupèrent 51 % des parts dans une entreprise ayant 60 millions USD comme chiffre d’affaires

Les actionnaires congolais récupèrent 51 % des parts dans une entreprise ayant 60 millions USD comme chiffre d’affaires

Soucieux du progrès des congolais, le Directeur général de l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur Privé (ARSP en sigle) Miguel Kashal Katemb, qui, depuis sa nomination à la tête de cette entreprise s’est totalement imbibé dans la vision du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi laquelle consiste à créer des millionnaires congolais, à permis les millionnaires à récupérer 51 % des parts dans une entreprise ayant 60 millions USD comme chiffre d’affaires.

 

Après dix jours d’emprisonnement à la prison centrale de Makala, monsieur FU est revenu au bon sens.

après le paiement de fortes amendes transactionnelles pour infraction à la Loi sur la sous-traitance, l’ actionnaire chinois de la société Congo Engineering Contracting SAS a été invité par le directeur général de l’ARSP à une séance de travail quadripartite comprenant les associés , l’ARSP , la FEC et les sociétés principales TFM et KISANFU .

 

Sur place, un acte transactionnel portant protocole d’accord a été signé entre les deux les actionnaires congolais et le sujet chinois qui a accepté de remonter les parts de ses associés congolais jusqu’à 51 % pour eux en tant qu’autochtones comme le veut la réglementation en vigueur dans le domaine de la sous-traitance et 49 % des parts pour les expatriés.

 

Un rétablissement qui a constitué un véritable motif de satisfaction pour la fédération des entreprises du Congo.

 

«Ce problème a été porté à l’attention de l’ARSP qui dans ses attributions a le droit de remettre les pendules à l’heure et c’est ce qui s’est passé et nous sommes venus assister comme témoins pour le rééquilibrage » a noté en substance monsieur Leny Ilondo, Vice-président de la Fec en charge de la Commission de la sous-traitance.

 

Pour sa part, le directeur général de l’autorité de régulation de l’ ARSP Miguel Kashal Katemb, note l’accomplissement de la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi qui, dans son mandat vise la promotion de la vraie classe moyenne congolaise.

 

ces congolais qui jadis étaient des associés figurants viennent d’avoir 51% des parts dans une société qui a un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars . C’est le combat du président de la République et la matérialisation de sa vision qui est « LE PEUPLE D’ABORD ».

 

En rappel, le dirigeant chinois Monsieur Fuu avait utilisé son chauffeur monsieur Toussaint KATAKO comme actionnaire figurant pour couvrir leurs opérations dans le cadre d’un contrat de partenariat signé avec les sociétés TENKE FUNGURUME MINING et KISANFU toutes les deux , des filiales du groupe CMOC .

Après des investigations menées par les officiers de police judiciaire de l’ARSP suivies des séances de travail présidées personnellement par le directeur général l’honorable Miguel Kashal Katemb ,il était ressorti que sur une somme de 27 millions des dollars américains payés à la société sous-traitante . Les actionnaires chinois n’avaient remis à leurs coactionnaires congolais que la modique somme de 680 000 francs congolais

 

Edouard Funda

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *