Fraudes et violences électorales en RDC: Voulant fuir la pluie, Boshab, Bakonga et justin Kalumba se retrouvent dans la rivière


Pour fraudes et violences électorales lors des élections de décembre en République démocratique du Congo, ces caciques du clan Kabila qui se sont brutalement transformés en Tshisekedistes se retrouvent sur la liste de 82 candidats aux législatives éliminés ce vendredi par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).


Cette décision prise par un communiqué vient après de nombreuses accusations de fraudes, de destruction du matériel électoral et incitation aux actes de violences contre les agents de la Céni et électeurs.

Cet acte de la Ceni est le résultat des recommandations des missions d’observation électorale qui ont en unanimité demandé à la Céni de sanctionner les coupables


«Aux termes de cette décision : sont annulées les élections législatives nationales et provinciales dans les circonscriptions électorales de Masimanimba en province du Kwilu et de Yakoma en province de Nord-Ubangi», a annoncé la Céni dans son communiqué.

Et de poursuivre : «Sont annulés les suffrages obtenus par les candidats aux élections législatives, provinciales et communales dont les noms sont repris à l’annexe I de la décision précitée» peut-on lire dans le communiqué de la CENI.


Ci-dessous la liste complète des éliminés

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *