RDC-Politique: Vital Kamerhe, Jean Lucien Bussa, Julien Paluku et Tony Tshiku ensemble dans un Pacte pour un Congo retrouvé

Par
Edouard Funda
Ce mardi 23 janvier 2024, est né à l’ hôtel Rotana dans la capitale de la République démocratique du Congo, une nouvelle plate-forme politique dénommée “Pacte pour un Congo Retrouvé (PCR)”, après la proclamation des résultats des législatives nationales et provinciales des élections du 20 décembre 2023.


Cette plate-forme regroupe des regroupements politiques notamment, A/A-UNC (Action Des Alliés et Union pour la Nation Congolaise) dirigée par Vital Kamerhe, Alliance-Bloc 50 (A/B50), dirigé par Julien Paluku, Alliance des Acteurs Attachés au Peuple (AAAP) placé sous Tony Kanku et Coalition des démocrates (CODE) de Jean-Lucien Bussa.


A en croire l’actuel ministre de l’économie nationale de la République démocratique du Congo,Vital Kamerhe, cette nouvelle créée a pour objectif de renforcer la cohésion au sein de la famille politique de Félix Tshisekedi, question de matérialiser ses idées en action pour le bien-être de la population congolaise.

“Le Président de la République a été élu avec une majorité écrasante, ça coïncidait aussi avec une majorité écrasante au niveau de la députation nationale et provinciale, “

s’est-il exprimé en substance.


Et d’ajouter:

” Nous connaissons bien la vision du Président de la République, nous savons ce qu’il veut faire pour que ce pays soit fort, prospère au cœur de l’Afrique pour que les Congolais et Congolaises puissent retrouver le sourire et nous nous sommes dits puisque nous sommes plus de 450 députés nationaux, des milliers de députés provinciaux, est-ce que nous allons évoluer sans créer la cohésion au sein de la grande famille union sacrée de la nation ?”,

s’est-il interrogé.


Il n’est nullement question de partage de pouvoir affirme Vital Kamerhe.

“Nous n’avons pas parlé de partage des pouvoirs. Que les esprits qui sont troublés en ce moment se calment, c’est la cohésion, c’est la passion du Congo, c’est l’obsession d’accompagner le Président de la République pour la réussite dans le pari qu’il a pris avec le peuple congolais”,

répond t-il à la question de la presse.


Cette plate-forme est créée à quelques jours de la tenue de la première plénière à l’assemblée nationale ou aucun parti ni regroupement politique n’a pu réunir la majorité de 251 députés après les élections législatives nationales.


Le Président de la République sera donc appelé à nommer un informateur conformément à l’article d 78 de la Constitution afin d’identifier la nouvelle majorité qui donnera le prochain chef du gouvernement.


Pour cette nouvelle législature, le parti présidentiel UDPS/Tshisekedi est en tête avec 69 députés, suivi de l’UNC de Vital Kamerhe 36 élus, l’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo compte 35 députés. L’AB de Sama Lukonde compte 26 élus, l’A/B50, l’AAAP et les 2A/TDC avec 21 députés chacun, le MLC compte 19 députés et Jean Lucien Bussa Tongba membre de cette plate-forme qui a lui aussi près de 11 députés nationaux et 24 députés provinciaux.

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *