Le guitariste Lokassa ya Mbongo est décédé aux États-Unis d’Amérique

Lokassa ya Mbongo, le célèbre guitariste congolais des années 70 et 80 est décédé ce mercredi 15 mars aux États-Unis d’Amérique de suite d’une maladie, apprend-on des sources dignes de foi.

Lokassa ya Mbongo était ancien du groupe Afrisa international de feu Tabu Ley avant de prester aux côtés de grand Kallé dans African Fiesta .

” C’est un grand guitariste qui vient de nous quitter, nous l’avions connu depuis Afrisa international du seigneur Tabu Ley puis African Fiesta”, a déclaré l’arrangeur de son Sek Bidens allias Monganga qui a longtemps oeuvré aux côtés de Papa Wemba et plusieurs autres grands noms de la musique congolaise.

Lokassa ya mbongo a longtemps séjourné à Abidjan où il a créé le groupe Africa all stars avec Sam Manguana, Dizi Mandjeku et Bopol Mansiamina ses grands amis, il a pendant une période évolué en Afrique de l’ouest où il a bouger les lignes avec son Soukouss, une variante de la rumba.

Il s’est plu tard envolé pour Paris puis les États-Unis d’Amérique où il a passé le reste de sa vie.

C’est lui qui a instauré le style mi- composé qui est en fait pour ceux qui jouent à la guitare jouer à la note mi en lieu et place de ré , indique-t-on.

Lokassa ya Mbongo de son vrai nom Denis Lokassa Kasia fut l’un des artisans du style Soukouss qui a longtemps fait bouger le continent africain.
Il a participé à plusieurs tubes à succès aux côtés également de Pépé Kallé et Canta Nyboma avec la chanson Nina Moseyi.
Il est décédé à l’âge de 76 ans.

PKN

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *