“Le Football Africain Va Connaître une Révolution à Partir de la Saison 2023-2024: Exigence de Licence par la CAF pour Tous les Clubs de Ses Associations Membres !”

Le football africain va connaître une révolution à partir de la saison 2023-2024. En effet, la Confédération Africaine de Football (CAF) va exiger une licence à tous les clubs de ses associations membres. Cette licence sera attribuée sur la base de cinq critères que les clubs devront respecter.

 

Le premier critère concerne les équipes de jeunes, de réserves et féminines. Les clubs devront en effet posséder ces équipes en plus de leur équipe première. Cela permettra de promouvoir la formation de jeunes talents, de développer le football féminin et d’améliorer la qualité du jeu des clubs.

 

Le deuxième critère a trait à la gestion administrative des clubs. Les clubs devront avoir un siège fonctionnel avec des bureaux pour le secrétaire général, le directeur administratif et le directeur financier. De plus, le personnel des clubs devra être déclaré à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). Les footballeurs devront également être payés par des moyens légaux.

 

Le troisième critère porte sur les infrastructures. Chaque club devra posséder son propre terrain d’entraînement homologué ou passé un contrat de bail pour la location.

 

Le quatrième critère a trait à la gestion financière des clubs. Les clubs devront avoir des personnes habilitées pour gérer leurs finances, notamment un directeur financier possédant le niveau requis.

 

Enfin, le cinquième critère concerne la légalité des clubs. Ils devront être constitués de manière légale et être enregistrés dans les registres du journal officiel.

 

En République Démocratique du Congo, seul le TP Mazembe répond actuellement à tous ces critères exigés par la CAF. Les autres clubs congolais devront donc travailler dur pour se mettre en conformité avec ces nouvelles règles.

 

Cette révolution du football africain est une excellente nouvelle pour les sportifs congolais. Elle permettra de professionnaliser davantage le football, de développer les infrastructures et de favoriser la formation des jeunes talents. Espérons que cette initiative apportera des résultats positifs pour le football africain dans les années à venir.

P.A

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *