Le retour de Jean-Pierre Lihau à l’UDPS : “un choix en toute liberté”

Aujourd’hui, nous allons parler de Jean-Pierre Lihau, le vice-premier ministre chargé de la fonction publique en République Démocratique du Congo (RDC), qui a récemment réintégré l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Jean-Pierre Lihau, VPM vice-premier ministre chargé de la fonction publique, de la modernisation de l’administration et initiation de service public

Jean-Pierre Lihau a été élu député national de la circonscription de Bumba et était auparavant membre influent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). Il a occupé plusieurs postes importants au parlement congolais ainsi qu’au sein du gouvernement, notamment en tant que conseiller principal chargé des questions juridiques du président de l’Assemblée nationale et directeur de cabinet adjoint et directeur de cabinet d’Aubin Minaku.

La rencontre chaleureuse entre Emmanuël Shadari et Jean-Pierre Lihau

Parmi les premiers à se retourner contre le PPRD à la fin du mariage FCC-CACH, Jean-Pierre Lihau fait partie de ce qu’on appelle les députés révolutionnaires sans eux, le basculement de la majorité parlementaire n’aurait peut-être pas été possible.

Cependant, Jean-Pierre Lihau a récemment choisi de quitter le PPRD et de rejoindre l’UDPS, un parti qu’il connaît bien puisqu’il l’a déjà fréquenté entre 1997 et 2007. Lors d’une cérémonie officielle organisée le 28 mai 2023, Jean-Pierre Lihau a annoncé son retour dans le « parti cher » et a salué l’héritage national de l’UDPS, qui a lutté contre la dictature et continue de défendre les valeurs de la démocratie et du progrès social en RDC.

Jean-Pierre Lihau a justifié son choix en expliquant qu’il avait reçu des sollicitations pour rejoindre d’autres partis politiques ou pour en créer un nouveau, mais qu’il avait préféré retrouver l’UDPS pour rester cohérent avec ses valeurs politiques et idéologiques.

Aujourd’hui encore, il espère jouer un rôle important au sein du parti présidentiel. On l’avait vu en première ligne de la réunion organisée par l’UDPS autour des potentiels candidats à la députation sur « les règles de sélection et les stratégies de placement des candidatures ».

Le vice-premier ministre en charge de la Fonction Publique (VPM) Jean-Pierre Lihau, a signé son retour à l’Union pour pour la Démocratie et le Progrès (UDPS), après plusieurs années d’absences.La réintégration de J.P.Lihau au sein de l’UDPS/Tshisekedi a été officialisée le dimanche 28 mai 2023, à la base de la cellule «Coin ti Coin» situé au quartier Ngomba-Kikusa, dans la commune de Ngaliema.

La cérémonie officielle du réintégration de Jean-Pierre Lihau dans l’UDPS, a été ponctuée par la présence du secrétaire général Augustin Kabuya et plusieurs combattants ayants effectués le déplacement pour la circonstance. Dans son allocution, Jean-Pierre Lihau, a fait savoir le choix de retourner à l’UDPS a été opéré en âme et conscience, et en toute liberté.

«Après plusieurs années d’absences et en harmonie avec les hauts instances du parti, j’ai pris la décision de réintégrer notre cher parti, l’Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS). Ce choix, je l’ai opéré en âme et conscience et en toute liberté. En toute honnêteté, je dois avouer que des sollicitations pour aller ailleurs, j’en ai reçues, des conseils pour créer un autre parti je les ai enregistrés. Mais j’ai préféré être dans la cohérence, en réintégrant le cercle politique qui m’a idéologiquement formé et même déformé, si je puis le dire ainsi dans le sens d’un vrai formatage au regard de ses valeurs cardinales.» a déclaré Jean-Pierre Lihau.

À l’en croire, l’UDPS n’est pas un parti comme les autres sur plan politique, c’est un patrimoine national.

«Quand on est UDPS, on le reste en réalité pour toute la vie ! Dans l’histoire de ce pays, l’UDPS n’est pas un parti comme tous les autres sur le plan politique ! Juridiquement peut-être, Oui. Mais politiquement, elle est plus qu’un simple parti, c’est un patrimoine national ! Toujours combattue, mais jamais abattue!», a-t-il martelé.

Rendant hommage au combat des pères fondateur, J.P.Lihau a démontré que pour l’histoire, la lettre des 13 parlementaires doit être enseigné aux enfants Congolais.

De son côté, Augustin Kabuya, a salué le courage du fils maison Jean-Pierre Lihau, qui a choisi de retourner au sein de l’UDPS pour poursuivre l’œuvre des pères fondateurs qui ont combattu la dictature et milité pour l’instauration de l’état de droit, à cela s’ajoute l’instauration de la démocratie et l’éveil de la conscience sélective. En marge de sa réintégration, Jean-Pierre Lihau, a invité les congolais à affluer vers les cellules de bases de l’UDPS aux fins de leurs adhésions massives et l’engagement d’œuvrer sans relâche aux côtés du secrétaire général et tous les responsables pour que l’étendard de l’UDPS soit hissé d’avantage haut.

 

Posture d’Afrique

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *