Christelle Muabilu, DGA de l’Office congolais de contrôle @Photo Droits tiers

8 mars : Christelle Muabilu rend hommage aux femmes de l’OCC pour leur participation aux performances de l’entreprise

Pour cette journée spéciale du 8 mars dédiée à la lutte pour les droits des femmes, l’égalité et la justice, la numéro 2 de l’OCC a pris la parole. Dans un message poignant, Christelle Muabilu a rendu hommage aux femmes de son entreprise pour leur participation avec abnégation à la réalisation des objectifs de l’office.

La DGA de l’OCC n’a pas mâché les mots pour louer le travail de qualité qu’abattent les femmes de son entreprise. Qoui de plus normal pour temoigner de leurs mérites en ce jour mémorable du 8 mars. “En ce jour où la femme est honorée par la célébration de la journée internationale des droits des femmes, j’ai saisi agréablement cette occasion pour rendre hommage aux femmes en général et particulièrement à celles de l’OCC”, a souligné Mme Muabilu qui a mis en avant leur bravoure pour la lutte contre les inégalités mais aussi pour leur participation active à la réalisation des objectifs de l’office.

Les mots choisis Christelle Muabilu interpellent et mobilisent

La DGA de l’OCC a mis un point d’honneur sur le sens d’adaptation des unes et des autres aux nouvelles exigences économiques et sociales, notamment par la formation plus que jamais indispensable au numérique. Christelle Muabilu explique qu’il est temps “pour la femme de faire bouger les lignes, de faire preuve de capacités sur tous les plans, comme vous le faites déjà si bien, femmes engagées de mon pays et de l’OCC en particulier”.

Ainsi, elle s’est engagée à garantir une formation continue de qualité aux femmes de l’OCC, assurant son implication personnelle pour arriver aux meilleurs résultats afin de changer l’image de la femme. “Mon implication personnelle vous est acquise, pour de meilleurs résultats dans la contribution autant que possible au changement du monde, du statut de la femme au sein du monde ainsi qu’à l’OCC”.

D’un air déterminé, elle a formulé le vœu de voir demain à l’OCC “plus de femmes analystes de laboratoires, inspecteurs techniques et environnementaux, inspecteurs de conformité, métrologues, chefs de départements, chefs de directions provinciales, et pourquoi pas mandataires de l’Etat”.

A haute voix, Mme Muabilu a appelé les femmes à se mettre ensemble pour aller plus encore de l’avant, pour porter davantage haut l’image de la femme, valoriser sans relâche le travail qu’elle est capable d’accomplir.

En sa qualité de première femme de l’OCC de par ses fonctions, la DGA a souhaité à toutes une heureuse Journée des droits de femmes, tout en attirant également leur attention sur leurs devoirs et responsabilités sur le monde en construction.

 

Par Landry Amisi

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *